# # #
Voir toutes les implantations

Le groupe Drekan, concepteur de machines tournantes type éoliennes, reprend l’ancien site NLMK dans l’Aisne

Beautor (Agglomération Chauny-Tergnier-La Fère) - Aisne

105 emplois dont 70 en production

Type de projet :Reprise de site industriel

Investissement :6,8 millions d'Euros

L’ancien site NLMK de Beautor (Aisne – Arrondissement de Laon) ouvre un nouveau chapitre de son histoire. Faute de repreneur, il avait dû fermer ses portes en 2016 mais le groupe Drekan a annoncé sa reprise. La société Drekan, 14 millions d’euros de CA et 90 salariés, intervient dans la conception, l’installation et la maintenance de machines tournantes (éoliennes, moteurs…). La mobilisation de la Communauté d’Agglomération Chauny- Tergnier – La Fère a permis de lever tous les obstacles pour faire aboutir ce projet stratégique pour le territoire.

Le Pays chaunois, qui compte parmi les « Territoire d’industrie », avait fortement subi la crise de 2008 qui avait entraîné la fermeture de l’aciérie NLMK et le licenciement de 209 personnes 2016. La reprise de ce site a signée par le Président du Groupe Drekan, Thibault George suit au travail partenarial d’Ancoris et de la Communauté d’agglomération.

Pourquoi cette entreprise a-t-elle choisi de s'implanter en Pays chaunois ?

La Communauté d’Agglomération Chauny- Tergnier – La Fère (57 000 habitants / 48 communes) a élaboré un plan d’action opérationnel pour redynamiser le tissu industriel du territoire et son bassin d’emplois durement affecté par la crise. Elle a fait d’Ancoris son partenaire en 2017 pour l’accompagner dans ses opérations de prospection, détecter de nouvelles entreprises à fort potentiel de développement et la rendre visible au niveau national.

En Janvier 2018, M. George prend contact avec l’équipe d’Ancoris : il  recherche un site de plus de 3 ha dans les Hauts-de-France pour établir un site reconditionnement d’éoliennes. Connaissant la possibilité de reprise du site NLMK à Beautor, l’équipe de prospection met rapidement en contact M. George et Maxime Isambert, responsable du développement économique de la Communauté d’agglomération.

« Les caractéristiques précises du site ont pu être transmises et une visite a été organisée très rapidement » indique Maxime Isambert, « Nous avons actionné tous les leviers possibles pour répondre aux besoins de Drekan, et que la volonté de M. George de redonner vie à ce site industriel présent depuis 1911 puisse se concrétiser ». Pôle Emploi, les services de l’Etat et l’ensemble des acteurs locaux se sont concertés pour faciliter l’implantation du groupe sur le territoire.

Une implantation de premier plan pour la Communauté d'Agglomération

Un investissement de 6,8 millions d’euros dont 1,4 million d’euros de travaux de démolition, 2,2 millions de travaux de dépollution et 1,2 million d’euros de réhabilitation a été estimé pour concrétiser le projet.

Drekan planifie également le recrutement de 105 salariés à horizon 3 ans (dont 70 emplois en production), et implantera son siège social sur le site.

 

 

En deux ans de collaboration avec Ancoris, 5 projets d’implantation d’entreprises se sont déjà implantés sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Chauny- Tergnier – La Fère.

Publié le 15/04/2020

Partager cet article :