Voir toutes les actualités

COVID-19 et implantation d’entreprises : des signes de reprise après le choc de mars 2020

Approchant de la fin du 1er semestre 2020 et il est désormais possible de dresser un premier bilan de l’impact du COVID-19 sur les projets d’implantation. Bien que la reprise demeure fragile, la situation s’est améliorée ces dernières semaines.

Nous avons mesuré l’évolution du nombre de projets d’implantation détectés par nos services depuis janvier 2020. Ces projets sont issus du programme de prospection nationale Pôle Implantation Entreprises qui cible les entreprises françaises et étrangères souhaitant investir dans l’hexagone. Ce programme nous donne ainsi une bon aperçu des tendances du marché de l’implantation.

La dynamique était très positive en début d’année avec une performance en ligne voire supérieure à l’année précédente (+4,4% de projets sur janvier et février 2020 par rapport à 2019). L’annonce du confinement a clairement entraîné une chute drastique du flux avec près de 45% de projets en moins entre la première et deuxième quinzaine de mars. La reprise s’est faite sentir à partir de mi-avril avec un volume de projets se rapprochant des résultats attendus pour cette période de l’année.

Il y a deux raisons à cette amorce reprise :

  • Les entreprises n’ont pas totalement abandonné leurs projets d’investissement. Une fois passée le « choc » de début mars, elles ont (re)-lancé leur projets tout en soulignant dues à la difficulté de réaliser des visites ou de se projeter sur le long terme. A titre d’exemple, une entreprise gérant plusieurs sites internet avait pour objectif de délocaliser son service de prospection téléphonique de Paris. Le projet a été mis en oeuvre durant le confinement et la société étudie actuellement les propositions qu’elle a reçu.
  • Les nouveaux modes de consommation ont fait émerger de nouveaux projets. A titre d’exemple, une enseigne commercialisant des instruments de musique en magasin et en ligne a vu fortement s’accroître les commandes sur internet. Elle souhaite donc renforcer cette activité et nous a sollicités pour trouver un entrepôt dans l’une des villes que nous accompagnons.

Des projets se sont d’ailleurs implantés au plus fort de la pandémie. C’est le cas de Vinuovo, une société de e-commerce spécialisée dans la vente  de mobiliers de jardin qui recherchait un nouveau local entre Le Creusot et Chalon-sur-Saône. Les équipes d’Ancoris ont identifié ce projet en avril et la mobilisation du Grand Chalon a permis à l’entreprise de signer un bail pour un local au sud de l’agglomération au mois de mai.

Il est encore difficile de prévoir l’évolution du marché de l’implantation. Pour autant, les premiers signes sont positifs et nous continuerons à innover dans nos approches pour nous adapter aux nouveaux besoins et comportements des investisseurs.

Publié le 11/06/2020

Partager cet article :