# # #
Voir toutes les actualités

Ancoris publie son premier baromètre de l’implantation et revient sur un premier semestre 2020 mouvementé

Baromètre implantation

Mouvements sociaux du début d’année, dynamisme retrouvé des économies mondiales puis grave crise sanitaire dont l’impact va continuer à se faire sentir… Le premier semestre 2020 a particulièrement affecté le marché national de l’implantation d’entreprises. Il nous semblait donc d’autant plus intéressant de couvrir l’ensemble de cette période dans notre premier baromètre de l’implantation d’entreprise, un exercice que nous renouvellerons régulièrement dans le futur.

Mesurer la confiance des investisseurs

Au-delà de revenir sur le marché de l’implantation d’entreprises, ce baromètre est d’abord un indicateur de la confiance des dirigeants en temps réel car nous échangeons avec eux au moment où ils recherchent activement des solutions d’implantation. Nos données proviennent de nos diverses plateformes de détection de projets (dont notamment pole-implantation.org) qui génèrent 260 000 visites chaque année, ainsi que des 10 000 échanges directs avec des dirigeants en quête de solutions d’accueil. Ces flux importants alimentent Ancoris en données clés sur le marché de l’implantation d’entreprises et constituent un thermomètre de la confiance des investisseurs. Dans ce contexte, et sans se prévaloir d’une vision exhaustive des dynamiques du marché, ces données permettent d’estimer de manière fiable les impacts des grands événements sur la confiance des dirigeants.

Une mobilisation générale pour relancer l’économie

La publication de ce baromètre intervient également au moment où les collectivités et l’Etat se mobilisent pour assister les entreprises dans la traversée de mois qui s’annoncent difficiles mais peuvent également générer de nouvelles opportunités. Récemment, le gouvernement annonçait la promotion de 78 nouveaux terrains « clés en main » destinés à assurer aux investisseurs des solutions rapides pour leurs futurs projets d’implantation. Cette initiative doit être bien accueillie mais notre baromètre montre cependant que la demande des entreprises continue de se porter très majoritairement sur les bâtiments existants. Un des enseignements de ce baromètre est donc l’importance à accorder à la construction de nouveaux bâtiments ainsi qu’au travail sur l’offre existante – les friches industrielles en premier lieu – ce qui fait d’ailleurs partie des priorités fixées par les EPCI Territoires d’Industrie et de leurs différents partenaires (ANCT, CEREMA, ADCF, Banque des Territoires).

Ce baromètre nous renseigne également sur les types de projets d’implantation (transfert, création de site, regroupement, etc.) et nous montre que, même au plus fort de crise sanitaire, des entreprises françaises ont continué de concrétiser leurs projets sur le territoire national. Citons par exemple Prix Bas, entreprise des Hauts-de-Seine implantée dans une petite commune des Ardennes, JC Mermet, acteur logistique créant un nouveau site à Saint-Quentin Fallavier ou encore Vinuovo, entreprise de e-commerce choisissant de s’implanter au sud de Chalon-sur-Saône. Gageons que ces exemples ne feront pas figure d’exception et que les prochains mois verront des collaborations intelligentes se mettre en place pour soutenir la création de valeur dans nos régions !

 

Consulter le baromètre de l’implantation d’entreprises

Consulter le baromètre complet de l’année 2020

Publié le 21/07/2020

Partager cet article :